blackNwed

Wedding Magazine

To be
or not to be…romantic ?

Written by blacknwed, 3 years ago, 0 Comments

Un homme ne pleure pas, il dit merde «  fam a kar ki yon a kar merde », telle est le principe qui est supposé régir la gestion des sentiments des mecs afro-black. Si cette expression est tirée de la langue ewondo parlée au Cameroun, on peut le retrouver autrement exprimé dans d’autres aires culturelles des régions africaines.

 

La question  qui se pose alors aux afropéens (africain d’Europe) ou afropolitains (africains de métropole ou d’occident) : comment être romantique tout en demeurant des hommes forts et solides comme on nous a appris à l’être depuis notre tendre enfance. Autrement dit, comment montrer notre faible pour celle qu’on aime tout en restant fidèle à ce qui fait de nous des hommes forts, capable de protéger, de défendre, etc. ?

En clair est-il possible d’être romantique sans trahir ce qui fait qu’on est un mec, un vrai ; à la dure ? Comment marquer chacune de nos paroles, chacun de nos gestes et chacune de nos pensées des sentiments qu’on éprouve pour notre bien aimée sans paraître  des chiffes molles ? Le défi est d’autant plus grand et se pose avec une singularité violente pour ceux qui ont connu les deux cultures, « africaine » et occidentale.

La première est caractérisée, généralement, par une expression sobre des sentiments tandis que la seconde a la réputation d’être un peu plus exubérante de ce point de vue là.  Il faut avouer qu’on est tiraillé entre les deux, régulièrement. Qu’on essaye, plus souvent inconsciemment, de dire notre « faible » à l’être aimé et qu’en même temps on veut pouvoir paraître robuste en face des situations comme il nous l’a été enseigné. Il ne faut y voir ni frime ni orgueil. C’est un sédiment culturel qui à notre insu marque notre façon d’être.

Parmi les milliers d’attitudes qui prévalent, on trouve deux grandes tendances : celle des mecs jugés romantiques car suffisamment décomplexés pour exprimer leur passion suivant les codes occidentaux en fleurs,  mélopées, poèmes en vers ou en prose et les autres qui diront leur sentiment en jouant les « provider ». Pour ces derniers, la devise c’est « je t’entretiens donc je t’aime ». Si les premiers disent leur sentiment par leur être, les autres l’affichent plus par leur avoir.

La réaction des femmes aimées, souvent afropéennes se décline également en un patchwork dont les points saillants sont : la fleur bleue qui ne veut qu’une chose : ressentir qu’elle est aimée peu importe si on vit d’amour et d’eau fraiche d’une part. D’autre part, celles qui pensent qu’être aimée c’est recevoir des cadeaux. Le plus et le plus cher possible. Ainsi l’expression de la passion est tantôt poésie des sentiments, tantôt poésie du porte-feuille.

Personne n’a tort ni raison à mon sens. Le tout est de dire ses sentiments avec suffisamment de fidélité à ce que l’on est ou ce que l’on a (ou les deux). C’est raconter son émotion avec ce qui fait qu’on est soi:  ange ou démon ; lumière et ombre. Car être romantique c’est une poésie de l’émotion qui exhale d’une âme qui a rencontré son autre. Nos cultures et notre éducation donnent simplement à cette poésie la forme d’une calebasse ou d’un vers d’un poème.

The following two tabs change content below.

blacknwed

blackNwed est un médium d'inspiration pour les mariages. Il recèle d'idées et d'astuces afin de rendre votre Wed Day unique, mémorable, mais surtout... à votre image!

Latest posts by blacknwed (see all)

Commentez sur Facebook


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/content/93/9351193/html/newssites/blacknwed/wp-content/plugins/wp-socializer/services/sharethis.php on line 47